Les Côtes d’Armor : le département breton au plus fort potentiel pour sauver les pollinisateurs…

Bonsoir à tous,

Ce soir, une bonne nouvelle : en Bretagne, c’est le département des Côtes d’Armor qui a le plus fort potentiel pour sauver les pollinisateurs.
Et même, dans toute la moitié Nord de la France, nous nous situons dans les départements les mieux placés.

Voici un extrait du rapport que vient de sortir le Commissariat Général au développement Durable à ce sujet :

 » Les pollinisateurs jouent un rôle crucial dans la production alimentaire, un nombre important de cultures dépendant d’une manière ou d’une autre de la pollinisation animale.

Une première évaluation réalisée dans le cadre de l’EFESE (évaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques) montre que la part de la production végétale
destinée à l’alimentation humaine que l’on peut attribuer à l’action des insectes pollinisateurs représente en France une valeur comprise entre 2,3 et 5,3 milliards d’euros (2010).

C’est ainsi entre 5,2 % et 12 % de la valeur totale des productions végétales destinées à l’alimentation humaine française qui dépend des pollinisateurs.

La vulnérabilité des productions végétales vis-à-vis du déclin des populations de pollinisateurs dépend des espèces cultivées et donc varie très fortement d’un département à l’autre.

Les départements du sud de la France apparaissent comme les plus exposés à un déclin des pollinisateurs.

Au niveau européen, 80 % des espèces de plantes à fleurs sont pollinisées par des animaux, majoritairement par des insectes. Et pour les espèces cultivées, ce sont 84 %
d’entre elles qui dépendent directement des insectes pollinisateurs. »

Je vous envoie ce rapport de 4 pages illustrées qui nous informe bien des inquiétudes, mais qui fait aussi ressortir que nous les jardiniers du 22, nous pouvons aider à améliorer la situation !

Et en prime, une photo prise aujourd’hui de trois inconnu(e)s se prélassant sur une fleur d’achillée millefeuille. Si vous connaissez leur nom de famille, ça m’intéresse !

EFESE pollinisation dans les Côtes d’Armor : cliquez ici

Insecte sur achillea millefolium: cliquez ici

A bientôt,

Marie-Noëlle

 

(14)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.