Maintenant, à Pouldouran, les rives du Biziec sont propres ! Voyez ….

Bonjour à tous,

Je vous livre en trois pages matière à réflexion sur « le propre » -et donc son contraire, le sale ! – quant il s’agit de talus, d’herbes, et donc de fleurs, et donc d’animaux qui y vivent et qui en vivent ….
Bien à vous,
Marie-Noëlle

(52)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.