Des fleurs nourricières dans le jardin en hiver

Si cela vous inspire de compléter votre jardin avec des végétaux fleuris l’hiver, en voici quelques uns de mon jardin qui lui ajoutent de la couleur, et donneront du nectar aux bourdons dès leur réveil :

Parahebe ‘Avalanche’: Une petite plante classée comme arbuste, bien qu’elle ne dépasse pas 40×40 cm, et de longue durée de vie. Couverte de fleurs blanches striées de rose durant de longs mois ici où il fait doux, on peut tailler les bouts des tiges défleuries vers mars-avril. Je ne croyais pas qu’elle soit nectarifère jusqu’à ce que je la vois plusieurs fois visitée aux beaux jours l’an passé.

Lonicera fragrantissima: Le chèvrefeuille arbustif que vous pouvez apprécié en isolé ou en haie. Ses longues tiges un peu déguingandées se maitrisent bien si vous le souhaitez. Il donne priorité aux fleurs avant les feuilles, et nourrit, pour ceux, bien à l’abri, qui étaient déjà fleuris en novembre, nombre de bourdons et d’abeilles. Ceux qui fleurissent à partir de décembre assureront la relève lors du réveil de nos petits butineurs.

Hardenbergia violacea: Depuis un bon mois, il couvre sa portion de mur du haut en bas, et se mêle allègrement aux fleurs blanches du Trachelospermum jasminoides (jasmin étoilé) qui non content de fleurir tout l’été, a déjà commencé depuis début janvier sur ce mur ensoleillé. Hardenbergia l’accompagnera environ jusqu’en avril, et refleurira en fin d’été, mais moins, pour le plus grand plaisir des abeilles bourdons et papillons.

Sarcococca confusa : un arbrisseau au vert feuillage persistant qui supporte d’être sous les arbres. Entre 100 et 200 cm, il se taille facilement, aime le soleil mais fleurit quand même à mi-ombre, et se plait en tous sols non calcaires. Non content de nous égayer l’hiver de ses grappes de fleurs blanches nectarifères très appréciées des bourdons , il fourni des baies noires luisantes qui elles intéressent les oiseaux.

 

 

Vous voyez peut-être en ce moment dans votre jardin ces amis végétaux communs, mais cependant si charmants et utiles aux butineurs:

le céanothe de printemps, l’hellebore niger, les violettes odorantes (discrètes mais jolies et importantes pour la reproduction des papillons) et les primevères.

Et si vous le les y voyez pas, mettez-les sur vos listes d’achat !…

 

 

(73)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.