Comment les plantes fabriquent-elles notre atmosphère ?

On dit souvent que l’être humain est un « animal » terrestre. Mais c’est nous confondre avec les vers de terre, les cloportes et autres nématodes qui eux, vivent dans, et par, la terre.
Nous, nous vivons sur la terre, pas dedans. Nous devons respirer de l’air pour vivre.

Comme le répète le philosophe Emanuelle Coccia  dans son livre « La vie des plantes – Une métaphysique du mélange », c’est aux plantes que nous devons notre atmosphère.
La vie sur terre dépend des végétaux.

Avant les plantes, et elles continuent à le faire, ce sont les cyanobactéries et les algues, qui ont commencé.
Les algues qui, selon certains scientifiques, et pour des raisons encore un peu floues, auraient migré des océans vers la terre, devenant les plantes, les arbres.
Quoiqu’il en soit, on estime que 45% de notre atmosphère sont toujours produits par les végétaux des océans.

Tous les végétaux n’ont pas la capacité de produire de l’oxygène, seulement ceux qui sont capables de photosynthèse. Ces végétaux sont capables, avec un peu d’eau et de lumière, de transformer du gaz (minéral) en oxygène et en sucres.

De quoi nous permettre de respirer, et de nous nourrir. Et pas que nous !
Et au passage, elles ont nettoyé une grande quantité de pollution au carbone, ou l’ont avalée (les arbres, c’est surtout du carbone).

Magique, la photosynthèse ! Nous avons pu aller sur la lune (on le croit, en tous cas) mais nous ne sommes pas capable de cette prouesse qu’elles nous offrent avec la vie depuis… longtemps !

Alors comment ça marche, la photosynthèse, me suis-je demandé. Celà m’a conduit à faire un petit dessin que je vous livre en toute modestie ICI.

Bien à vous,

Marie-Noëlle

 

(39)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.