Comment j’ai fait mes abris à hérissons

A Paimpol, l’été, c’est le paradis : juste la bonne température, des étoiles au ciel, et dans notre jardin, la mélodie des petits crapauds accoucheurs.

Mélodie des crapauds ??

oui, ceux-là chantent comme de fines percussions de cristal. Vous pouvez les entendre ICI.

Alors on va au fond du jardin pour baigner dans leur concert.

Et sur le chemin, on rencontre un ou deux hérissons, sortis des tas de feuilles ou de leur cachette sous la bâche à feuilles pour chasser.

J’ai eu envie de leur proposer mieux.

ça m’a beaucoup plus pris la tête que de temps : Deux matinées pour fabriquer deux abris, et un après-midi pour les ensevelir sous les feuilles.

Voici ICI ma recette. J’espère qu’elle vous donnera envie d’en faire autant !

et si vous le faites, je serais ravie de publier les photos de vos réalisations  …

(71)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.