Il fait de son jardin un refuge pour les insectes et les papillons

Aujourd’hui, c’est à une promenade dans le jardin de Claude et Jacqueline que Danièle nous invite:

« En ce mois de mai, leur jardin est plein de couleurs et de vie. Autant pour le plaisir des yeux que pour accueillir, nourrir et protéger la faune qui visite son jardin, Claude a fait des aménagements qui inspirent le visiteur.

On remarque les buissons de fleurs nectarifères

 

auxquelles se mêlent en toute harmonie des fleurs sauvages comme la digitale,

les orties, les fenouils, et autres plantes indispensables aux papillons.

 

 

 

 

Les points d’eau sont munis d’une rampe de sortie pour les buveurs imprudents.

 

 

 

 

Tondue après l’hiver, la pelouse va bientôt se diviser en allées et carrés qui ne seront plus tondus que fin août pour permettre l’émergence des petites plantes basses offrant aux insectes les abris et la nourriture dont ils ont besoin.

Le compost soigneusement alimenté des résidus des tontes et des désherbages va nourrir les plates-bandes
et assurer aux oiseaux un apport  en vers de terre et en larves d’insectes.

 

 

 

Pendant ce temps, les chenilles de paon-du-jour que Claude a mises à l’abri de leurs prédateurs vont grandir en se gavant de feuilles d’orties,

chenille paon-du-jour-13 mai

chenilles paon-du-jour-23 mai

 

le bombyx du chêne déguste les feuilles de son arbre favori,

pendant que la cucullie de la scrophulaire, trouvée au bord du Ledano, se fait un restau,

 

 

et que le machaon tout juste né prenne son envol après avoir chauffé ses ailes au soleil.

 

 

 

 

Et ce jardin a aussi des beautés qui s’écoutent: ainsi ce bourdon des champs qui exprime son bonheur sur ce bleuet, à écouter ICI

 

Depuis son enfance, Claude élève avec passion des papillons.

 

 

Mais il nous déconseille de nous lancer, si nous ne sommes pas prêts à avoir des attentions de nounous pour ces belles créatures (beaucoup de temps, une propreté de laboratoire,etc). Cet élevage demande beaucoup de soins et de présence. »

 

 

 

 

(89)

Une réponse pour “Il fait de son jardin un refuge pour les insectes et les papillons”

  1. Ping : Galaxies ? – Jaccueillelanature

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.