Il aime les soucis !

Ainsi m’écrit Claude, en m’envoyant cette photo de son smartphone…

« Miracle ! Un Souci dans mon jardin de devant ! Celà fait des années que je n’ai plus vu ce splendide migrateur »

Rendez-vous compte : Claude a 86 ans. Passionné par les papillons depuis 40 ans, il sait tout d’eux.
Après -comme beaucoup de passionnés à cette époque- les avoir piqués et collectionnés sous verre, il les a vu se raréfier.

Alors il agi : depuis plus de 20 ans, il arpente au printemps et en été avec son épouse les chemins et les bords de route près de chez lui, visant de passer avant la faucheuse-épareuse, à la recherche d’oeufs et de chenilles, pour les recueillir avant qu’ils ne soient hachés.

Et il les élève dans des cages qu’il a fabriquées à cet effet : Bouquets d’orties ou fenouil frais de son jardin, eau claire, nettoyage des crottes, température sans excès: de parfaites chambres d’hôtes. Un peu maison de santé aussi: Claude surveille la présence de parasitoïdes, ces parasites qui pondent dans les larves et s’y développent jusqu’à la mort de leur hôte involontaire. Et s’il en trouve, c’est grand ménage pour limiter la propagation.

Sauver les papillons par centaines chaque année, c’est une satisfaction, c’est une passion, mais c’est du boulot !

Car comme pour tout élevage :

Il faut être certain d’être disponible un peu de temps tous les jours pendant toute la durée de l’élevage, être bricoleur pour fabriquer et réparer les cages appropriées, accepter une discipline d’hygiène et de soins, ne pas craindre les piqures d’orties, avoir des notions de botanique, être en bonne forme physique pour marcher le long des routes et chemins, ne pas être rebuté par des amas de chenilles noires poilues dans des voiles collants…

c’est à dire : les AIMER. Tels qu’ils sont. Sous toutes leurs formes.

Pour pouvoir s’émerveiller de leurs métamorphoses et faire profiter grands et petits du spectacle merveilleux des envols.

Pour voir comment ça se passe, Claude vous raconte: cliquez ICI, vous verrez l’élevage des paons du jour …

 

 

(40)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.