Mes vieilles chaussettes font des pieds et des mains …

…non, là, vraiment, elles ne sont plus montrables quand le pantalon remonte. Alors elles m’ont proposé de continuer à me protéger.

Les bras cette fois.
C’est économique, et ça marche.
En plus des gants, j’utilise un manchon (le vert vient du commerce) pour éviter les taches sur la peau que laissent certaines plantes, comme les rues (ruta graveolens) ou les euphorbes.

J’aime les rues car à partir de quelques graines, elles me donnent de jolies bordures au feuillage bleuté. Elles ne sont jamais malades, et supportent la sécheresse, l’ombre et le soleil. Elles sont réputées insecticides, mais je vois que les butineurs les apprécient. Ce sont aussi des plantes médicinales.
Je ne les taille qu’une fois par an, en fin d’été, quand le poids de leurs graines les couchent sur d’autres fleurs moins rigides, comme les sauges.

Mais attention aux bras nus sans protection, ces plantes y laissent des souvenirs colorés, parfois cuisants …

(7)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.