Ne faites pas comme moi !

Alain, fidèle adhérent de Jaccueillelanature, m’écrivait :

« Mon jardinier était couvert de boutons plus ou moins infectés après avoir passé le rotofil tout une journée en plein soleil et exhibant ses tatouages aux moustiques mais aussi à la berce du Caucase.

Un rappel n’est donc pas inutile sur la nécessité de se protéger avec des gants et surtout des lunettes spéciales pour les travaux de fauchage avec leur risque de projection naturellement toxique, pour la peau et plus encore pour les yeux qu’on aura tendance à frotter avec les mains ».

Bien convaincue de la pertinence de cette recommandation, je m’apprêtais à poster l’article que vous lisez.

Mais la pluie faisant relâche, je suis allée couper les juliennes des dames et autres fleurs printanières montées à graine et avachies sur les sauges.

Un polo avec un col pour éviter le coup de soleil sur la nuque, et me voilà à couper et tailler ces plantes à mes yeux sans danger, à la différence des rues ou des euphorbes.

Mais j’ai oublié les manches longues. Voyez le résultat !

Pas joli joli ! Et je ne vous parle pas des démangeaisons !…

(18)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.