Conserver la nature des chemins, c’est conserver son petit peuple pour le plus grand plaisir de nos yeux …

Nous sommes à 60 Km au sud de Paris, à Cerny.

L’urbanisation de la banlieue sud épargne encore son charme campagnard. Les champs de céréales et colza laissent place à des prairies et de grandes coulées boisées d’acacias, de chênes, de hêtres, de châtaigniers et de tilleuls.

Pour dire … les photos que Martine partage avec nous ont été prises tout près de l’église de Cerny :

les coquelicots à côté d’une prairie à chevaux, la rose près d’un vieux mur exposé au soleil , et les libellules tout près d’un petit ruisseau baptisé  » le Ru de Cerny « .

Au bord du Ru , beaucoup d’herbes, quelques iris sauvages,  des millepertuis et des bambous leur fournissent un habitat varié.

A noter : choisies à cœur jaune, même les roses peuvent aider les insectes avec le sucre de leur nectar….

 

Merci Martine !

(9)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.