Eloge de la plante, Pour une nouvelle biologie – Francis Hallé

Eloge de la plante, Pour une nouvelle biologie – Francis Hallé

Qui ne connait Francis Hallé, « Monsieur Arbres » se promenant sur la canopée des grandes forêts ?

Vous l’avez peut-être vu au Château de la Roche Jagu où il était venu nous présenter le documentaire qu’il a inspiré, « Il était une forêt » de Luc Jacquet ?

Mais peut-être n’avez-vous pas encore lu son livre « Eloge de la plante » ? Je vous le souhaite car vous avez alors de belles heures de lecture devant vous !

Dans ce livre, Francis Hallé défend la cause du végétal, arguant que nous (humains) nous sommes beaucoup plus intéressés aux animaux qu’aux végétaux, et nous montrant l’injustice de cette situation, en comparant point à point (j’allais écrire pied à pied !) animaux et végétaux, pour nous montrer similitudes et différences sous tous les angles.

Et il nous interroge, parlant de règne : « on imagine qui est le roi des animaux, mais qui serait le roi des champignons ? », et parlant de la déforestation, « Pourquoi avons-nous une SPA, et pas de SPP ? » et pourquoi les « ligues contre la vivisection ne protègent-elles pas les platanes de la tronçonneuse ? »…  Et comme ça, avec humour, il nous fait tourner la tête dans une autre direction, et voir autrement.

Il nous fait ainsi voyager dans le monde entier, sous et sur terre, dans l’eau et les airs, du microscopique, voire de la cellule, en haut de la canopée, dans tous les milieux du vivant et des plantes, qu’il éclaire pour nous de son intelligence lumineuse et de son admiration pour les végétaux.

Francis Hallé dessine avec précision et rondeur le monde vivant et nous l’offre dès que l’explication pourrait devenir difficile à suivre, il n’y a plus qu’à regarder le tableau et se laisser émerveiller.

Bonne lecture !

Ed Points Sciences Poche – ISBN 978-2-02-068498-9 Prix de lancement en 2004 8,10 €

Marie-Noëlle

(50)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.