La grande invasion – Qui a peur des plantes invasives ? Jacques Tassin

La grande invasion – Qui a peur des plantes invasives ?

Jacques Tassin

Ce livre va vous surprendre. Jacques Tassin y explique pourquoi il ne considère pas les plantes invasives comme un danger, et pourquoi elles sont ainsi souvent perçues.

Il propose de dépassionner la relation aux plantes invasives et démontre qu’en dehors de milieux fermés comme les iles, les plantes invasives n’ont pas occasionné de dégradations irréversibles.

Il considère qu’elles s’inscrivent dans les variations de l’évolution du vivant, souvent consécutives aux modifications apportées par l’homme, et peuvent dans de nombreux cas être bénéfiques.

Si vous regardez sur internet, vous verrez que ce livre à son lancement avait fait scandale, mais que ses détracteurs ne semblent pas avoir eu de prise sur les faits très documentés par Jacques Tassin, écologue au CIRAD, le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement à Montpellier.

J’ai brièvement rencontré Jacques Tassin lors de la Journée Sciences friction organisée à Beauport le 1er octobre 2017. Cet échange a confirmé l’impression de crédibilité et de prudence que j’avais ressentie à la lecture de son livre, et retrouvée dans son autre livre « A quoi pensent les plantes  » où il fait le tri entre trouvailles prouvées et dérivations médiatiques sur le sujet des perceptions et communication des végétaux.

Un livre à lire, un auteur à suivre !

Ed Odile Jacob – ISBN 978-2-7381-3076-1

Marie-Noëlle

(44)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.