Faites de vos coquilles d’escargot des refuges à osmies dorées

Les osmies dorées, ces gentilles abeilles solitaires pollinisatrices, n’ont pas choisi le plus simple pour se reproduire, puisqu’elles ne recherchent que les coquilles vides d’escargot.

Les osmies dorées se font rares, nous dit Vincent Albouy dans son excellent petit livre « Loger et abriter les insectes au jardin ».

Sur ce livre, une mine d’or pour savoir comment nous pouvons tous loger les butineurs dans nos jardins, vous trouverez un article ICI.

Même si, comme nous l’écrit cet auteur, « les coquilles d’escargot vides sont bien plus nombreuses que les osmies susceptibles de s’y installer », ce qui est certain, c’est que si on ne leur en propose pas, il n’y en aura pas.

Alors si comme dans mon jardin, il y a de nombreuses coquilles vides, mais cassées par les grives musiciennes qui ont en consommé les habitants, vous pouvez mettre de côté les coquilles de votre repas, et les coincer dans vos murs et murets orientés sud-est, en prenant soin de mettre l’ouverture vers le bas afin que la pluie qui noierait les petites osmies n’y pénètre pas.

Pas évident de les coincer sans les casser et qu’elles tiennent, mais le jeu en vaut la chandelle: peut-être sauverez-vous quelques osmies dorées, et en tous cas, votre muret sera beaucoup plus joli !

(4)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.