Une belle américaine

De son petit nom Leptoglossus occidentalis, ce bel animal végétarien se contentait jusqu’en 1999 de sucer la sève des cônes de conifères de son continent d’origine, l’Amérique du Nord.
Cette année là, sans qu’on lui demande son avis, elle s’est retrouvée embarquée avec ses végétaux favoris à travers l’Atlantique et déposée en Italie.
Depuis, elle explore l’Europe et ses pins, et la Bretagne depuis une dizaine d’années.

Dans mon jardin où je l’ai photographiée se reposant sous le grand pin, c’est la seule que j’y ai vu, et compte-tenu du nombre d’oiseaux friands d’insectes, je ne crains pas l’envahissement …

Remarquable par sa beauté que je suis contente de pouvoir partager avec vous, elle l’est aussi par d’autres particularités que nous présente André Lequet avec beaucoup d’humour.

Une description souriante que je vous laisse découvrir  ICI.

 

(11)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.