Champignons dans votre jardin ? une manne pour les bestioles …

C’est l’automne, et les communications sur les champignons sortent comme leurs chapeaux, de partout : comestibles ou pas ? Comestibles ou pas, ils sont précieux !

La plupart ne le sont pas pour nous. Ils peuvent nous rendre malades, et même tuer, par empoisonnement, maladies, parasitisme, détruire nos habitats et les autres.

Mais cependant, les champignons font pour les humains et la vie de la nature, y compris celle de nos jardins, beaucoup plus de bien que de mal.

Le pain, le vin et le fromage, c’est grâce aux levures, qui sont des champignons. La pénicilline et un grand nombre de médicaments, c’est grâce à eux. Nombre de biotechnologies les imitent. Et nous en cultivons beaucoup pour notre alimentation.

Ceux que nous voyons dans nos jardins mais que ne pouvons pas manger, ne sont pas pour autant, sauf exception, inutiles ou nuisibles : ils contribuent à l’humus et enrichissent la terre, et ils soignent et nourrissent d’autres animaux et végétaux.

En cherchant pour commencer par la nourriture, cultivée ou spontanée, on trouve les animaux mycophages, mycétophages et fongivores dont c’est la nourriture obligée, principale ou occasionnelle.

Nombreux sont des habitants de nos jardins qui veulent les manger:

tout d’abord les insectes, notamment des coléoptères, qui vont parfois creuser à 10 cm de profondeur pour trouver leur champignon, le staphylin, précieux auxiliaire du jardinier,

mais aussi les nématodes qui se font manger par d’autres champignons, comme les pleurotes ;

les lombrics et les mollusques, des fourmis (les fourmis coupe-feuilles et des termites qui elles aussi les cultivent),

mais aussi plusieurs oiseaux, l’écureuil roux, les collemboles, le blaireau, et même le hérisson !

 

Les champignons servent aussi d’abri, notamment à des insectes qui y protègent leurs larves durant l’hiver.

Alors la prochaine fois que vous verrez un pied prêt à se lancer pour taper dans un champignon, stoppez-le !

et proposez au ou à la propriétaire de commencer par l’observer et de vérifier si vraiment il dérange…

 

A télécharger, deux belles et intéressantes brochures sur les champignons et les lichens proposées par la Fondation Klorane, et un article de la passionnante revue Insectes :

ICI : Les champignons et lichens, de la biodiversité à la santé

ICI : Je découvre le monde des champignons

ICI : Les insectes mycophages

 

 

 

 

(8)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.